Agents de sécurité armés : la fin d’un tabou ?

10/01/2018

Lus pour vous

Dans un contexte de menace et d’attentats terroristes où résonne le tout sécuritaire, le législateur s’est intéressé aux
entreprises de sécurité privée. Depuis le 1er janvier, la loi autorise certains agents de sécurité à être armés, selon les cas d’une matraque, d’une bombe lacrymogène ou d’une arme à feu.
Article du Sud-Ouest du 9 janvier 2018.